Détecteur d’éclairs, partie 2: prototype

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à lire la partie théorique avant d’aller plus loin.

IMG_20160714_090651

Après la théorie, place à la pratique!

De gauche à droite, on trouve: la photodiode, la plaquette et la pile, le cordon de l’appareil photo.

La photodiode

Au départ, une BPW34, ca ressemble à ça:

Osram-BPW34

Lors de mes premiers essais, j’ai simplement soudé deux fils sur chaque patte et relié le tout au circuit. Je réglait le seuil de déclenchement et ensuite je simulait des éclairs à l’aide du flash de mon appareil photo.
Dans mon bureau un peu sombre, pas de soucis mais une fois placé dans la lumière du jour, le montage ne fonctionnait plus. Or la finalité de ce montage est de faire des photos d’éclair en pleine journée. La misère!

Ai-je commis une erreur de montage?  Mes calculs sont-ils mauvais? Non en principe tout devrait aller quand tout à coup, je me suis dit « Et si la lumière du jour saturait ma photodiode? ». L’idée, c’est que le soleil sature la diode et donc qu’un éclair ne fera jamais déclencher l’appareil car le seuil maximum est déjà atteint par le soleil. J’ai donc exploré cette piste: il me fallait fabriquer un filtre atténuateur.

Google étant mon ami, je  je suis tombé sur un article d’une grande qualité qui m’a permis non seulement de réaliser un filtre fonctionnel mais aussi d’avoir un cours précis sur les photodiodes.

Cette personne utilise également une BPW34 et est confronté au même problème que moi. Sa solution est tellement simple et bien faite que je l’ai tout simplement copiée. Tout le mérite revient donc à cette personne.

Voici comment je l’ai réalisé:
IMG_20160614_090602.jpg

J’ai utilisé raccord de plomberie, un petit tube de plastique, deux rondelles, une photodiode, un petit bout de veroboard, un peu de soudure et de la colle chaude.

J’ai tout d’abord soudé la photodiode sur le bout de véroboard. J’ai ensuite soudé les deux fils dessus. J’ai placé le tube dans le raccord, une des rondelles sert à maintenir le tube à la hauteur désiré. Le bout de tube servira de support pour la photodiode.

J’ai placé la photodiode et fixé le tout à la colle chaude. Le pistolet à colle chaude est certainement l’un des outils que tout bon maker devrait avoir dans sa boite à outil.

Pour le filtre, j’ai découpé des rondelles dans des sachets antistatiques. Ceux-ci sont en effet opaque et donc atténue la lumière reçue sur la photodiode. J’ai placé une rondelle pour les maintenir en place.
IMG_20160614_095539

J’ai connecté la photodiode « filtrée », réglé le seuil et fait un nouveau test avec l’appareil photo. Et là ça marche super bien. Ouf, une épine tirée hors du pied!

La plaquette

Pas grand chose à dire si ce n’est qu’elle a été réalisée avec des composants traversants. A terme, le tout sera réalisé sur un PCB et les composants seront des CMS (composants montés en surface) pour un gain de place évident.

Le câble

Celui-ci a été récupéré sur une télécommande trouvée sur Ebay au prix mirobolant de 2€! Quand on voit ce qu’il y a à l’intérieur et que Nikon vend les siennes 30€, on se sent profondément volé! A terme, je le remplacerai par un cordon avec un connecteur jack. Cela permettra d’utiliser le détecteur sur un appareil d’une autre marque en changeant simplement le câble.

Premier essai

Il n’y a plus qu’à attendre les orages. Grosse déception, je n’ai eu qu’un seul orage à la nuit tombée et qu’avec des éclairs intra-nuageux. J’ai dû dévisser le filtre car il était trop puissant, plus aucune lumière le traversait mais malgré tout, le montage fait le job demandé.

Je n’ai pas posté de photos car elles n’avaient pas beaucoup d’intérêt. Pas de traceurs à voir, juste de gros halos de lumière dans les nuages. Il me tarde d’avoir un orage digne de ce nom pour un test solide!

La suite?

Pour la suite, j’ai réalisé un PCB sous Eagle que j’ai envoyé chez OSHPark. En effect, cela me coûte moins d’1€ pour obtenir trois plaquette de grande qualité.

Cela fera partie de mon prochaine article consacré au détecteur d’éclair.

A bientôt!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s